28/06/2012

14:1 - L'Agneau et les rachetés


 

L'Agneau et les rachetés – 14:1-5
 
Les rachetés sur la terre, une nouvelle complétude symbolique, cent quarante-quatre milliers, non plus du seul peuple d’Israël (7:4-8), mais "de toutes nations, tribus, peuples et langues" ; et plusieurs vont connaître le martyre (7:9-12). Ils se tiennent sur la "montagne de Sion", symbole majeur de la marche avec le Seigneur comme il en est aussi aujourd’hui : "Vous êtes venus à la montagne de Sion ; et à la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste ; et à des myriades d'anges, l'assemblée universelle ; et à l'assemblée des premiers-nés écrits dans les cieux ; et à Dieu, juge de tous ; et aux esprits des justes consommés ; et à Jésus, médiateur d'une nouvelle alliance…" (Hébreux 12:22-24).
 
Le "cantique nouveau" est chanté au ciel (5:9), relayé sur la terre par les fidèles attachés au Seigneur, car ils sont des rachetés.

14  1 Je vis l'Agneau se tenant sur la montagne de Sion, et avec lui cent quarante-quatre milliers qui avaient son nom et le nom de son Père écrits sur leur front. 2 J’entendis du ciel une voix, comme le bruit de grandes eaux, comme le bruit d’un fort tonnerre ; ce son que j'entendis était comme celui de joueurs de harpe jouant de leurs instruments. 3 Ils chantent un cantique nouveau devant le trône et devant les quatre Vivants et les anciens. Personne ne pouvait apprendre ce cantique, sinon les cent quarante-quatre milliers qui ont été achetés de la terre. 4 Ce sont ceux qui ne se sont pas souillés avec des femmes, ils sont vierges ; ils suivent l'Agneau où qu'il aille. Ils ont été achetés d'entre les hommes comme prémices pour Dieu et pour l'Agneau, 5 et dans leur bouche, il ne s’est pas trouvé de mensonge ; ils sont irréprochables.

Dans la conscience de leur rédemption (Tite 2:14, 1 Pierre 1:18), ces fidèles ont leurs pensées tournées résolument vers le Seigneur ; c’est ainsi que nous pouvons comprendre cette "marque au front", laquelle n’est pas à proprement parler un sceau apposé mais l’expression de la détermination de leur foi. Dans cette confiance, ils se montrent fidèles : ils se gardent de la souillure de l’impiété, posant résolument leurs pas dans le chemin du Seigneur, "ils suivent l’Agneau où qu’il aille" (Matthieu 16:24).

L’assertion "ils ne se sont pas souillés avec des femmes" doit être lue en référence avec l’image commune dans l’Ecriture de la fornication relativement à Dieu (Nombres 25:1 et 1 Corinthiens 10:1-8), laquelle ne représente pas l’impiété, l’absence de morale (Ezéchiel 16:26, Osée 4:18, 5:3) – quoique ces choses aillent souvent de paire. Chacun aura compris le contraste avec "Babylone la Grande" dont la faute essentielle est fornication relativement à Dieu (14:8, 17:4, 19:2).

Tous ces fidèles qui traverseront ainsi la "grande tribulation", suivent ainsi leur Seigneur (Esaïe 53:10-12 ; Ephésiens 5:25-27) et sont véritablement les prémices du Royaume (Jacques 1:18) qui est en passe d’être érigé sous "le sceptre de droiture" (Psaume 45:6) de celui dont le nom sera "Merveilleux, Conseiller, Dieu fort, Père du siècle, Prince de paix" (Ésaïe 9:5).
 
Ils sont  irréprochables !  "Le résidu d'Israël ne pratiquera pas l'iniquité, et ne dira pas de mensonge, et une langue trompeuse ne se trouvera pas dans leur bouche ; car ils paîtront et se coucheront, et il n'y aura personne qui les effraye"  (Sophonie 3:13). La conscience de la grâce et l’engagement de la vertu se rencontrent, comme le célèbre le Psalmiste : "Bienheureux celui dont la transgression est pardonnée, dont le péché est couvert ! Bienheureux l'homme à qui l'Éternel ne compte pas l'iniquité, et dans l'esprit duquel il n'y a point de fraude"  (Psaume 32:1-2).
 
Rappelons-nous que cette fidélité annoncée sera vécue au prix de grandes souffrances, et que nombre de fidèles connaîtront le martyre. En ce temps là, il ne paraît plus de demi-mesures ; soit on marche avec l’Agneau, soit on est lié à la Bête et son acolyte, le faux-prophète, ces puissances de méchanceté et de blasphème qui auront séduit le grand nombre. Une fidélité telle que tôt dans la vision, avant que cette période ne soit déployée dans la vision de ce livre, elle a été soulignée : "Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation. Ils ont lavé leur robe, ils l’ont blanchie dans le sang de l'Agneau" (7:14).


 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

06:00 Écrit par Eric dans 14:01 L'Agneau et les rachetés

Les commentaires sont fermés.